Archives 2015


​Assemblée Générale des JA31
22 janvier 2015

L'assemblée générale des JA 31 s'est tenue le jeudi 22 janvier 2014 à l'Auberge du Pastel à Nailloux. 

​Le rapport d'orientation a été présenté, et nous avons débattu sur l'instabilité des marchés agricoles. Bastien Gibert, conseiller chez Momagri, s'est joint à nous sur ce débat. 

Journée Installation à Auzeville
3 mars 2015

Avec plus de 160 étudiants de la formation agricole, une quinzaine d’OPA, la Journée Installation qui a eu lieu mardi 3 mars 2015 à l’EPL de Toulouse-Auzeville, que nous remercions pour son accueil, est un vrai succès pour JA31 qui montre le dynamisme de l’installation sur le département.

Un évènement qui prend de l’ampleur d’année en année
Chaque année les JA31 organise une journée dédiée à l’installation sur un site d’un des pôles d’enseignement du département (Saint-Gaudens, Ondes et Auzeville). L’objectif premier est d’aller à la rencontre des candidats à l’installation et des étudiants des formations agricoles qui conduisent à l’installation et qui sont en fin de cursus. (BTS, BAC pro, BPREA,…) afin qu’ils rencontrent les OPA du département, qu’ils rencontrent des jeunes récemment installé et qu’ils se posent des questions sur leurs projets professionnel.
Cette année encore le nombre d’étudiants présents sur le forum et intéressés par l’installation a encore augmenté pour atteindre le chiffre conséquent de 160 jeunes.

Un guide à l’installation offert à chaque participant
Pour aller encore plus loin dans l’accompagnement des jeunes dans la profession, JA31 a édité et offert à chaque participant un guide à l’installation reprenant toutes les informations utiles pour être agriculteur (Définition de l’activité agricole, protection sociale, obligations, commercialisation…), toutes les aides à l’installation existantes sur le département (DJA, Prêts MTS-JA, autres aides nationales, Aides régionales, Aides pôle emploi, …) et bien entendu toutes les démarches pour accéder au métier d’agriculteur.

Les intentions professionnelles des jeunes présents : l’installation attire les jeunes !
Une enquête a été réalisée auprès des jeunes présents pour connaître leurs intentions professionnelles à court, moyen et/ou long terme. En voici les premiers résultats :
- Parmi les étudiants interrogés 45% ne sont pas issus du milieu agricole et 24% sont des femmes.
- 81% des étudiants présents au forum ont un projet d'installation en agriculture ! Parmi eux, 30% ont un projet à court terme, 49% à moyen terme (d’ici 5 ans), et 21% ont un projet à long terme (d’ici 10 ans).
​12% des étudiants n’ont pas encore décidé ce qu’ils souhaiteront faire après leur formation agricole.
Ce sont des signaux encourageants pour l’installation et l’avenir de la profession agricole !

 Une journée riche d’informations pour les étudiants
La matinée a été consacrée à la découverte et à la rencontre des OPA du département avec pas loin de 13 stands. Accompagnés de responsables JA31, les étudiants et les candidats à l’installation ont pu découvrir les services des OPA et échanger sur leurs projets d’installation. Nous remercions nos partenaires qui ont répondu présent lors de cette journée importante pour JA31. La matinée a été clôturée par le témoignage de deux jeunes installés récemment : Elodie Doumeng, installée avec son père en maraîchage, céréales, volaille et porcs en bio avec une valorisation en vente directe sur le canton d’Auterive et Sébastien Albouy installé avec son père en production laitière sur le canton de Boulogne.
L’après-midi a été consacré à des ateliers thématiques animé par nos OPA que nous remercions :
 Atelier 1 - Comment organiser sont installation ? - Intervention Chambre d’Agriculture
 Atelier 2 - Etat des lieux des filières du département et des aides. Intervention CER FRANCE 31
 Atelier 3 - Comment financer son projet ? Intervention Crédit Agricole Toulouse 31

Une première rencontre constructive avec les nouveaux sénateurs UMP et UDI
21 mai 2015

JA sollicite les nouveaux parlementaires
Les parlementaires et députés ont un rôle important dans l’évolution de notre métier puisqu’ils sont à l’origine de nombreuses lois et réglementations qui impactent notre profession. C’est pourquoi, après les élections sénatoriales de fin 2014, nous avons sollicité les nouveaux sénateurs de notre département pour leur présenter nos problématiques. Brigitte micouleau et Pierre Médevielle ont accepté de nous recevoir jeudi 21 mai dernier.

Des élus intéressés et curieux
Pendant plus d’une heure, Marie-Blandine Doazan (présidente des JA31) et Guillaume Darrouy (Secrétaire Général des JA31) ont pu échanger avec Brigitte Micouleau et Pierre Médevielle, ainsi que Céline Laurenties, Conseillère Départementale du canton de Saint-Gaudens. Cette rencontre a été l’occasion de présenter notre syndicat et nos nombreuses actions en faveur de la promotion du métier et de l’installation des jeunes. C’est d’ailleurs par ce sujet que nous avons entamé la discussion, en rappelant notamment notre insatisfaction sur le retard pris en début d’année 2015. Un sujet en entraînant un autre, nous avons tour à tour évoqué la problématique du foncier agricole, le dossier de l’eau (stockage, cartographie et entretien des cours d’eau), les zones vulnérables ou encore la PAC. Les sénateurs nous ont ensuite fait part des travaux et projets de loi en cours qui auront un impact sur notre profession comme la loi cadre sur la biodiversité ou encore la prochaine loi de finance qui devrait réformer la fiscalité agricole. Comme le soulignaient Marie-Blandine Doazan et Guillaume Darrouy à la fin de la rencontre «Les élus se sont montrés intéressés et curieux face aux problématiques que nous leur avons présentées. Ces rencontres essentielles permettent de mieux nous connaître et de pouvoir solliciter les bons interlocuteurs en fonction des sujets que nous rencontrons».
Nous serons amenés à les rencontrer très prochainement avant la lecture au Sénat du projet de loi sur la biodiversité afin de leur faire part de nos remarques sur le texte et des inquiétudes que cela peut entraîner pour notre profession.

Ecophyto, un débat à haut risque
26 mai 2015

«Les pesticides et le vivant : mieux comprendre pour mieux agir ». Tel était le titre d’un débat public qui se tenait à Toulouse, le 26 mai dernier. Une petite centaine de personnes était venue assister à ce débat, organisé sous l’égide de la DRAAF dans le cadre de la charte Ecophyto. Parmi elles, des Jeunes Agriculteurs de Haute-Garonne étaient venus faire entendre la voix de la profession. Retours sur les principaux échanges de cette matinée.

Rappeler la réalité et la complexité de la problématique
Les phytosanitaires sont un sujet plutôt sensible, qui amène des confrontations la plupart du temps stériles entre les différents points de vue. Pour éviter cela, les organisateurs de ce débat public, dont les JA Midi-Pyrénées, ont décidé de planter le décor dès l’introduction. Avec, comme fondamentaux, un rappel de ce qu’est un produit phytosanitaire et son utilité, à savoir la maîtrise du vivant. La maîtrise et le contrôle sont de fait indispensables dans le domaine agricole pour assurer une production alimentaire stable. Mais pas seulement… Les organisateurs ont tenu à souligner l’utilisation de ces produits par les collectivités, les sociétés de transport ou encore les particuliers. Enfin, la dernière partie a permis de faire un point sur la présence de ces molécules dans nos assiettes. Chiffre rassurant : 2/3 des aliments vendus en Europe ne présentent aucune trace de produits phytosanitaires. En Midi-Pyrénées, il n’y a eu aucun dépassement de la concentration maximale autorisée dans les eaux de boisson dans plusieurs départements, dont la Haute-Garonne. Ce premier exposé d’une demi-heure a permis de poser le cadre du débat, avant plus d’une heure et demie d’échanges fournis dans la salle.

Peu d'agriculteurs présents dans la salle
Agriculture biologique, agroécologie, risques pour la santé, pollution de l’air, pollution de l’eau, impact sur les populations d’abeilles, distorsion de concurrence,…, de nombreux sujets ont été évoqués lors de cette matinée mettant très souvent en cause les agriculteurs et leurs pratiques. Notre présence était donc indispensable pour apporter des éclairages sur nos pratiques et ne pas laisser le champ libre aux environnementalistes pour qui l’agriculture est le coupable idéal. Mais très vite, en écoutant les réactions de la salle, nous avons compris que ces personnes ne connaissaient pas l’agriculture d’aujourd’hui et en étaient restées aux excès des années 1970/1980. Nous avons donc pu expliquer nos pratiques actuelles, les évolutions du matériel agricole, les outils dont nous disposons, comme le bulletin de santé du végétal. Tout cela afin de faire comprendre que les agriculteurs sont loin d’être indifférents aux débats sur l’utilisation des phytosanitaires et à leur impact sur leur santé, celle des consommateurs mais également l’environnement.
Lors d’une prise de parole, Guillaume Darrouy, secrétaire général des JA31, a également expliqué les effets du comportement des consommateurs, toujours à la recherche de produits standardisés et du prix le plus bas. Propos étayés par une sociologue spécialisée dans l’alimentation qui a rappelé qu’en France, 70% des achats alimentaires se font en grande surface et que même pour les fruits et légumes, l’approvisionnement local reste très faible. Finalement, notre présence a servi à apporter des arguments valables pour lever les clichés dont notre profession est souvent victime, surtout lorsqu’on parle de « pesticides ».
Comme l’affirmait Guillaume Darrouy en sortant du débat, « si la profession agricole n’avait pas été représentée, le débat aurait été tout autre. Nous avons pu prendre la parole et faire entendre nos arguments et la complexité de la problématique. J’encourage chaque agriculteur à participer à ces débats, qu’ils aient lieu dans sa commune ou, comme aujourd’hui, à Toulouse. Nous ne devons pas laisser des personnes parler d’un sujet qu’ils maîtrisent mal et nuire à l’image de notre profession. Je sors de ce débat rassuré de voir qu’après plusieurs mois de travail au sein de la charte Ecophyto, certains messages ont été entendus, notamment par France Nature Environnement ».


​Pour vous, monsieur le Ministre
​18 Juin 2015

Lors du Congrès national, Florent Dornier (secrétaire général des Jeunes Agriculteurs) a accueilli le ministre en chanson.
Un beau moment pour le réseau JA qui a accompagné son secrétaire général en brandissant des pancartes HELP. Le message est clair.

Découvrez le programme de la Fête des Moissons
30 juin 2015

Dernière ligne droite avant la Fête des Moissons ! A un mois d'un des plus gros événements marquant la vie syndicale des Jeunes Agriculteurs, les préparatifs continuent pour vous proposer des animations en tout genre. Découvrez le programme détaillé de ce week-end festif :

La Fête des Moissons à la radio
17 juillet 2015

Dernière ligne droite avant la Fête des Moissons ! A un mois d'un des plus gros événements marquant la vie syndicale des Jeunes Agriculteurs, les préparatifs continuent pour vous proposer des animations en tout genre. Découvrez le programme détaillé de ce week-end festif :


​Nous voulons des prix pour nos produits, il y a urgence !
23 Juillet 2015

2015, une année de crise pour le monde agricole comme on en a rarement, voire jamais vu ! Toutes les productions sont touchées et en particulier les filières animales où les prix ne permettent même plus aux producteurs de couvrir leurs charges ! Les éleveurs laitiers réclament une augmentation immédiate du prix du lait de 30€ par tonne tandis que leurs confrères éleveurs viande attendent tout simplement que les accords pris au mois de juin soient appliqués. Le cours de la viande devait augmenter de 5 centimes/kg par semaine pendant 12 semaines afin d’arriver à un prix qui permettent de couvrir les charges. Qu’en est-il 4 semaines plus tard ? Le cours a augmenté de seulement 7 centimes sur les 20 attendus !
 
Depuis plusieurs jours les manifestations d’agriculteurs se multiplient partout en France pour dénoncer ces prix non rémunérateurs. C’est maintenant aux agriculteurs de Haute-Garonne de se mobiliser

Vendredi 24 juillet au péage de Lestelle
 
Nous serons réunis avec nos tracteurs, bétaillères et autres véhicules pour une opération « péage gratuit ». Seuls les camions de transport de produits agricoles seront arrêtés afin de contrôler l’origine des produits transportés.
Nos revendications se résument simplement :
- Nous ne voulons plus être manipulés par les transformateurs et les distributeurs.
- Nous souhaitons enfin obtenir un prix décent pour nos productions.
 
La Coordination Rurale 31 s’associe à la FDSEA31 et JA31 pour cette action.

La Fête des Moissons, entre tradition et modernité
28 août 2015

Les jeunes Agriculteurs de Haute-Garonne ont accueilli l’ensemble des acteurs du monde agricole et le grand public les 1er et 2 août 2015 au château de Degrés à Gragnague, au cours de la Fête des Moissons. L’occasion pour les agriculteurs de se retrouver et partager un week-end ensemble, une fois par an, et pour les non-agriculteurs de découvrir les facettes de ce métier qui leur permet de se nourrir au quotidien. Une excellente opportunité donc pour tous de passer un week-end dans la bonne humeur, dans une ambiance conviviale et, en prime, avec le beau temps !

Les enfants, rois de la fête
Les jeunes visiteurs avaient à leur disposition tout un panel d’animations, allant des promenades à dos de poneys aux balades en calèche, en passant par les animaux de la ferme, le baptême en tracteur, et bien d’autres encore. La chasse au trésor leur a également permis de partir à la recherche des indices disséminés sur le site, pour les aider à répondre aux questions sur le monde agricole préparées par les JA31, avec en récompense un cadeau pour chaque enfant. Une formidable opportunité pour tous les mordus d’animaux et de tracteurs de se mettre dans la peau d’un agriculteur le temps d’une journée…
Samedi soir, quelques 250 convives ont prolongé leur journée découverte de l’agriculture par la Soirée Terroir, l’occasion pour eux de discuter des produits locaux tout en profitant de démonstrations de country grâce au groupe Arizona Ranch.  

De nombreuses démonstrations pour faire découvrir l’agriculture au public
Tout au long de ces deux jours où plus de  1500 personnes (sans compter les nombreux enfants) sont venues à la rencontre des JA31, les concours de labour (départementaux, à l’ancienne, « en planche » ou « à plat ») se sont succédés. Car en effet, la Fête des Moissons est avant tout l’occasion pour les jeunes agricultrices et agriculteurs du département de se qualifier pour la finale régionale de labour. Le concours à l’ancienne du dimanche après-midi était également l’occasion pour le public de découvrir les travaux des champs tels qu’ils se pratiquaient au siècle dernier, grâce à la présence de nombreux tracteurs anciens et aux démonstrations de battage à l’ancienne

​L’occasion pour les jeunes agriculteurs d’aborder avec des élus les problématiques actuelles des filières
Enfin, la Fête des Moissons était l’occasion pour les acteurs et professionnels du monde agricole de se retrouver pour aborder dans un cadre différent les problématiques actuelles rencontrées par les agriculteurs. M. Brouillou, sous-préfet de Saint Gaudens et représentant du préfet de Haute-Garonne, M. Mailhos, donne ainsi le ton des échanges, en soulignant que « [sa] présence était le message d’un Etat se voulant proche, réactif, attentif et vigilant au milieu agricole. Le préfet entend et écoute ce que vous dites ». Il nous offre également une excellente conclusion en rappelant que, grâce à la Fête des Moissons, « les Jeunes Agriculteurs donnent une image jeune de l’agriculture, ce métier porteur d’avenir mais demandant à la fois de gros investissements, beaucoup de temps et un engagement de toute une vie et de toute la famille ».
Jeunes Agriculteurs 31 remercient donc tous les partenaires, élus et les très nombreux visiteurs d’avoir participé à la réussite de cet événement qui nous est si cher, fruit de nombreux mois d’organisation, et vous donnent rendez-vous l’année prochaine ! 


​Un été chaud et une rentrée qui s'annonce mouvementée
31 août 2015

Réunion de crise, opération péage gratuit, contrôle de l’origine des produits, rencontre avec les parlementaires, nuit des élus… Le monde agricole est resté mobilisé tout l’été pour défendre des prix rémunérateurs et assurer un avenir à la diversité des productions de notre département. Un été chaud en Haute-Garonne avant une rentrée qui s’annonce d’ores et déjà mouvementée ! 

Face à la crise sans précédent que traversent toutes les filières agricoles de notre département, la profession agricole a multiplié les actions tout au long de l’été, mobilisant des centaines d’agriculteurs sur l’ensemble du département. Quelles sont les raisons qui ont poussés autant d’agriculteurs à se mobiliser ? Des trésoreries dans le rouge et des prix qui ne couvrent même pas les coûts de production en particulier dans les filières laitières, viandes et en maraichage.
Aujourd’hui, l’agriculture n’est plus en danger, elle est en liquidation ! C’est pourquoi, nous maintenons la pression à différents échelons pour donner un vrai cap à l’agriculture française : 
  1. Sortir de la crise maintenant ! Chaque acteur doit prendre ses responsabilités pour donner au plus vite de l’oxygène aux trésoreries des éleveurs. Les paysans ne demandent pas des phrases, des réunions, des indignations, ils veulent des actes, des prix, des justes prix.
  2. Fixer un cap stratégique pour une agriculture riche de ses diversités ! Nous composons depuis trop longtemps avec l’empilement de lois, de règles et de normes  contre-productives. Il est temps d’établir une véritable stratégie de long terme pour que les agriculteurs puissent vivre des fruits de leur travail, pour que les filières agricoles et alimentaires fixent de la richesse et de l'emploi dans les territoires ruraux.
  3. Que l’Europe joue enfin son rôle ! Depuis très longtemps nous demandons plus, mais surtout mieux d’Europe. La Commission doit jouer son rôle de régulateur en proposant des mesures des dégagements de marché. L’Europe à 28 ne peut d’ailleurs pas fonctionner en l’état : à marché unique, règles uniques ! 
Si des mesures et des accords sur les prix ont été annoncés fin juillet, ils sont loin d’être suffisant et respectés par tous. C’est pourquoi, la FNSEA et JA appellent d’ores et déjà à deux manifestations nationales et européennes à la rentrée :
  • Le 3 septembre à Paris pour demander des réponses de la part des ministres et parlementaires français
  • Le 7 septembre à Bruxelles pour rappeler leurs responsabilités aux ministres européens, réunis en Conseil.
 
L’agriculture est une véritable cause nationale. Redonnons-lui un avenir et rendons fiers nos paysans.


​JA s'invite à l'inauguration officielle des Pyrénéennes
25 Septembre 2015

L’édition 2015 des Pyrénéennes s’est tenue du 18 au 23 septembre, au Parc des Expositions de Saint-Gaudens. Traditionnellement, les Jeunes Agriculteurs étaient présents pour régaler les visiteurs de produits locaux. Mais la présence de nombreux élus était également une excellente opportunité pour poursuivre la mobilisation estivale...
 
Des messages forts pour nos élus

De nombreux élus, tels que Mme Carole Delga, Députée de Haute-Garonne, M. Méric, Président du Conseil Départemental et M. Mailhos, Préfet de Haute-Garonne, se sont retrouvés le samedi 19 septembre en fin de matinée pour l’inauguration officielle du salon. C’était l’occasion pour les Jeunes Agriculteurs de leur rappeler une nouvelle fois les difficultés rencontrées par les éleveurs du Commingeois, de Haute-Garonne mais également de l’ensemble des départements français.
Pour cela, les JA ont organisé un cortège mortuaire, symbolisant la mort de l’agriculture et de l’installation dans notre département. Le cortège, solennel, a suivi la délégation officielle tout au long du parcours, attirant le regard curieux des visiteurs, des éleveurs et de la presse. Même quand les mots et les grands discours ne suffisent plus pour dire notre détresse, nous réussirons toujours à nous exprimer dignement, à travers quelques message simples, mais forts : « Je suis agriculteur », « Nos rêves d’installation s’envolent », « La mort est dans le pré »… Ces messages ont été reçus par nos élus, qui nous ont salués pendant leurs discours ou pendant la visite officielle du site.
Espérons qu’ils sauront à leur tour s’en saisir et être à la hauteur de leurs responsabilités, comme nous ne cessons de le leur réclamer depuis de nombreux mois...

JA restaure les visiteurs avec des produits locaux
Fidèles au poste, les JA31 étaient présents sur les postes restauration et buvette à l’occasion de cette 10e édition des Pyrénéennes. Après de longs mois d’organisation, plusieurs jours de montage, l’équipe de bénévoles était prête à accueillir les éleveurs dès le jeudi 17 septembre, pour leur permettre de se restaurer et de désaltérer grâce à leur espace de restauration et à leurs 2 buvettes. L’équipe, rodée après cette première journée, dynamique et enthousiaste, a accueilli ensuite pendant les 3 jours du salon un public nombreux, rassemblant les éleveurs, les OPA et le grand public. Les produits locaux étaient encore une fois à l’honneur : saucisse venant de l’Ariège (exploitation Cazaux), fromage des Toureilles (EARL Marty), eau de Luchon… Mention spéciale pour le bœuf, puisque les steaks hachés servant à la préparation des plateaux repas et des sandwichs provenaient d’un Blond d’Aquitaine abattu la veille des Pyrénéennes, spécialement pour l’occasion, et débité en steak pour permettre au public de profiter du goût exceptionnel d’un steak frais.


​Journée Transmission le 26 Novembre 2015
28 Octobre 2015

Pour la 3e année consécutive, les Jeunes Agriculteurs de Haute-Garonne participe, en partenariat avec la Chambre d'Agriculture, à l'organisation de la Journée Transmission. Elle aura lieu cette année le Jeudi 26 Novembre 2015 à Carbonne.  
 
Cette journée est dédiée à la fois aux futurs cédants comme aux candidats à l'installation. Les thèmes abordés et les débats qui y seront menés s'adaptent donc parfaitement aux problématiques de chacun. 
Au programme : 
9h : accueil du public
10h : - Présentation de la transmission
          - Témoignages de transmission (hors cadre familial et cadre familial, productions diverses)
12h : repas de produits fermiers offert par les partenaires
14h : - Ateliers à thème animés par des spécialistes (gestion de la succession, fiscalité, etc.)
          - Stands divers (Chambre d'Agriculture, MSA, banques, etc.)
         - Atelier d'échanges avec des candidats à l'installation

En plus de sa participation globale à l'événement, les Jeunes Agriculteurs organisent et animeront l'atelier d'échanges de l'après-midi, dans l'objectif de faire naitre des liens et des projets de transmission entre lescédants et les candidats à l'installation. 

N'hésitez pas à communiquer largement autour de vous sur cet événement : nous espérons vous voir nombreux à cette journée, véritable carrefour entre installation et transmission d'exploitations en Haute-Garonne. 

Inscription en ligne :
ici


​Le Ministre de l'Agriculture à la rencontre des JA31
13 Novembre 2015

"QUAND LES JEUNES POUSSENT, L'AGRICULTURE GRANDIT !". JA31 portent plus que jamais cette devise en considérant qu'il y a un temps pour tout : la défense individuelle, la mobilisation forte et syndicale pour défendre de manière collective notre profession et les temps de rencontres et d'échanges...  
 
L'ensemble du réseau JA s'est mobilisé durant tout le mois d'octobre pour constuire une réponse aux annonces faites par le gouvernement suite aux mobilisations estivales. Ce travail a été mis en place via 4 réunions de secteurs qui ont rassemblé plus de 50 agriculteurs. Forts de ce travail syndical, nous avons rencontré le 6 novembre dernier Luc Maurer, conseiller du ministre, puis Stéphne Le Foll à l'occasion de leur visite dans le Lauragais, sur le site de méthanisation de Clerc Vert.

Rapide, mais efficace !
De nombreux sujets ont été abordés. D'abord les aberrations : transfert des DPB, installation Hors Cadre Familial, agriculteurs en recours collectifs... Puis des sujets de fond : lisibilité de la PAC, filière laitière, filière bio, zones vulnérables, retenues d'eau, etc. Cette rencontre nous a permis notamment d'obtenir une annonce concrête, formulée directement par le ministre au Préfet : réfléchir à améliorer le plan Zones Vulnérables. Stéphane Le Foll a insisté sur la nécessité et sa volonté de travailler ensemble sur ces thématiques, avec des réflexions sur la manière d'y parvenir (implication dans des groupes de travail par exemple). 
Enfin et surtout, au travers de cette rencontre, nous avons atteint notre objectif annoncé de revenir échanger avec nos politiques après notre travail de réflexion mené grâce à tous nos adhérents au cours des différentes réunions de secteur de ces dernières semaines. Cette démarche démocratique a été grandement appréciée et affirme une fois de plus la crédibilité de JA auprès des pouvoirs publics, appréciation encourageante pour envisager un travail futur constructif. 

Ne laissons pas la résignation prendre le dessus, continuons ensemble à construire l'Avenir de l'agriculture !


​Assemblées Générales Cantonales
24 Novembre 2015

Vendredi 20 novembre s’est tenue l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs d’Auterive et de Cintegabelle, première assemblée générale cantonale du syndicat de l’année.

Des adhérents JA, mais pas que !

Une vingtaine de personnes se sont retrouvées vendredi soir à la salle des fêtes de Grazac, petit village du canton de Cintegabelle. Les adhérents du canton et des membres du bureau départemental étaient bien sûr présents, et ils ont eu l’occasion de rencontrer lors de cette assemblée des jeunes en cours d’installation ou ayant un projet d’installation. Comme le souligne une jeune stagiaire actuellement en formation BPREA (Brevet Professionnel option Responsable d’Exploitation Agricole) dans le but de s’installer prochainement, cette soirée était l’occasion « de voir comme ça se passe, de voir comment fonctionne le réseau et sur quoi on travaille ».
Conviés à cette assemblée, des représentants de la mairie de Cintegabelle, de la FDSEA, de l’ACVA, du Crédit Agricole, du Conseil Départemental ou encore de la Chambre d’Agriculture étaient également présents et ont participé aux échanges tout au long de la soirée.

Une soirée riche en échanges
Cette année étant une année élective, elle est l’occasion de renouveler les membres des bureaux cantonaux ainsi que les administrateurs. En effet, l’âge limite pour exercer des responsabilités au sein des Jeunes Agriculteurs étant de 35 ans, les responsables font rarement plus de 2 mandats (un mandat durant 2 ans). Ces élections ont donc permis le renouvellement d’une partie des 2 bureaux, et notamment l’arrivée d’une jeune présidente à la tête du canton d’Auterive et d’une toute nouvelle secrétaire générale pour le canton de Cintegabelle, pour qui 2016 est la première année d’adhésion au réseau.

Ces formalités électorales accomplies, les membres du bureau départemental présents ont pris à leur tour la parole pour présenter le bilan de l’année 2015 des activités de JA31, en commençant par les dossiers syndicaux.
Comment évoquer les actions 2015 sans parler des mobilisations estivales ? Les cantons d’Auterive et de Cintegabelle avaient fait partie de ces cantons fortement mobilisés tout au long de l’été : interview à BFM TV, balades de brebis (tenues en laisse) pour contrôler les origines des produits dans des supermarchés, ou encore dépôts de fumier. L’assemblée générale est l’occasion pour expliquer de nouveau aux adhérents les mesures mises en place depuis cet été, faire le point avec eux de l’état de mise en œuvre de ces mesures sur leurs secteurs, et de montrer aux non-adhérents l’implication de JA sur ce dossier.

Deux autres grands dossiers suivis et travaillés par JA ont également été discutés : la mise en place du Schéma Directeur Régional des Exploitations Agricoles et la cartographie des cours d’eau. Il s’agissait sur ces dossiers de rappeler les enjeux, et de leur montrer que les efforts fournis par JA n’ont pas été vains : c’est faire prendre conscience aux jeunes non-adhérents que le réseau JA est force de proposition sur ces dossiers qui concernent l’ensemble de la profession, et que le travail accompli est reconnu.

Les différents représentants des OPA présents ont participé activement à ces échanges, en posant des questions, en s’intégrant à la réflexion et en apportant des éléments de réponses aux jeunes présents dans la salle. Le représentant du Conseil Départemental, M. Sébastien Vincini, est notamment intervenu en expliquant qu’il était conscient de l’enjeu actuel de cette cartographie des cours d’eau, et plus largement de l’importance de la bonne gestion des ressources en eau pour l’agriculture. En s’appuyant sur les prédictions des évolutions du climat montrant que Toulouse aura une météo proche de celle de Séville ou de Tunis, il a affirmé que pour apporter l’eau nécessaire aux cultures, une bonne gestion de l’eau passe par la création de nouvelles ressources. 
Suite à cette discussion, M. Vincini a été également interpellé sur la question des aides à l’installation existant à leur niveau, qui arrivent en concurrence des aides à l’installation de l’état (DJA et Prêts Bonifiés). En effet, lors d’une précédente rencontre avec le Président du Conseil Départemental, un travail d’évolution sur ces aides avait été annoncé pour supprimer cet effet de doublon.

Enfin, le reste du bilan annuel a été consacré aux événements où JA31 était présent (concours de labour cantonaux, marché gourmand, Fête des Moissons, Innov’Agri, Pyrénéennes…), puis à toutes les rencontres politiques qui ont marqué l’année (Préfet de Haute-Garonne, Président du Conseil Départemental, sénateurs et députés, ministres…).
La soirée s’est alors conclue par un apéritif et un diner dans un restaurant de Grazac, dans la convivialité et la bonne humeur qui caractérisent le réseau JA



3e édition de la Journée Transmission
17 Décembre 2015

Pour la 3e année consécutive, JA31 a participé, en partenariat avec la Chambre d'Agriculture, à l'organisation de la Journée Transmission. Elle a eu lieu ce jeudi 26 novembre, à Carbonne. Forts de l'expérience des 2 premières éditions, nous avons eu le plaisir d'accueillir un grand nombre de cédants, mais surtout un grand nombre de jeunes issus notamment de lycées agricoles. Au total, ce sont plus de 90 agriculteurs et une trentaine de jeunes candidats à la reprise qui ont participé à cette journée. 

Retour sur cette journée riche d’échanges et d’enseignements.


Des ateliers adaptés aux attentes de chacun
Après un déjeuner convivial à base de produits locaux, jeunes et cédants se sont répartis sur différents ateliers :

  • Transmission patrimoniale : comment gérer ma succession ? Animé par Maitre RIVIERE, notaire à Quint-Fonsegrives
  • Comment gérer ma fiscalité lors de ma cessation d’activité et de ma transmission ? Animé par le CER
  • Quelles sont les possibilités pour la gestion de mes terres agricoles ? Animé par Nathalie MONDIES, conseillère de la Chambre d’Agriculture de Haute-Garonne
  • Comment gérer ma retraite : mes droits et mes projets ? Animé par la MSA