​Congrès JA

Retour sur le 52ème Congrès national des Jeunes Agriculteurs 

Les 5, 6 et 7 juin avait lieu le 52ème congrès national des Jeunes Agriculteurs. Organisé à Lourdes, il a rassemblé 700 JA. La Haute-Garonne était représentée par Jonathan Izard, Marc Milles, Guillaume Darrouy et Guillaume Nichèle, accompagnés de leurs animatrices.

Le congrès a débuté par une journée statutaire à huis-clos qui a permis de faire le bilan de l’année écoulée : vote du rapport financier, vote du rapport des commissaires aux comptes, et présentation puis vote du rapport d’activité. Ce dernier reprenait les points fondamentaux du réseau, à savoir le renouvellement des générations, son travail sur la structuration des filières pour les EGA, les réflexions sur la PAC post-2020, l’appui au réseau et la formation. S’en est suivie l’ouverture officielle du congrès par le président Jérémy Decerle.

2018 étant une année élective pour le réseau JA, le conseil d’administration sortant a été remercié chaleureusement, dont notre délégué Guillaume Darrouy, administrateur national durant 6 ans.
​Le lendemain, la matinée était consacrée à la présentation du rapport moral intitulé « Tous formés pour s’engager », qui a permis de rappeler au réseau l’importance des formations. Pour être efficace et pour répondre aux objectifs poursuivis, elles doivent être anticipées et adaptées aux disponibilités. Les OPA partagent cette position, comme l’a présenté la coop Euralis venue présentée son parcours « Atout Jeunes ». Cette formation qui a pour but de réfléchir sur le devenir de l’agriculture, dure 13 jours avec un voyage découverte de 4 jours à l’étranger.
La suite de la journée était dédiée à la séance des amendements du rapport d’orientation qui portait sur la résilience des exploitations agricoles. Elle doit permettre un haut niveau de la triple-performance économique, sociale et environnementale, pour faire face aux nombreux défis auxquels l’agriculture fait face. C’est en anticipant sur les dangers futurs et en adaptant nos stratégies en fonction que nous gagnerons en résilience.
Au matin du dernier jour, le nouveau bureau national a pris ses fonctions, élu dans la nuit par le nouveau Conseil d’Administration. Ainsi, Jérémy Decerle, et Samuel Vandaele ont été ré-élus aux places de Président et de Secrétaire Général pour un second mandat.
Ensuite, s’est tenue une table ronde autour du sujet « Engagés dans notre société : quel rôle pour le syndicalisme de demain ? ». Elle faisait intervenir le sociologue François Purseigle, Bertrand Coly membre du CESE, Sébastien Geens secrétaire général des JA de Belgique et Antoine Clavel, vice-président à JA National.
Enfin, les discours de clôtures de Christiane Lambert, de Pauline Robert, présidente JA65 et de Jérémy Decerle, ont permis d’exprimer tout le mécontentement des Jeunes Agriculteurs à Mr le Ministre Stéphane Travert, tant au sujet des distorsions de concurrences, que sur la réintroduction de l’ours dans les Pyrénées ou encore sur les ZDS. Et c’est avec une vive déception et un profond mécontentement que nous avons écouté son discours de réponse qui n’a apporté aucune réponse aux différentes sollicitations. 

Au matin du dernier jour, le nouveau bureau national a pris ses fonctions, élu dans la nuit par le nouveau Conseil d’Administration. Ainsi, Jérémy Decerle, et Samuel Vandaele ont été ré-élus aux places de Président et de Secrétaire Général pour un second mandat.
Ensuite, s’est tenue une table ronde autour du sujet « Engagés dans notre société : quel rôle pour le syndicalisme de demain ? ». Elle faisait intervenir le sociologue François Purseigle, Bertrand Coly membre du CESE, Sébastien Geens secrétaire général des JA de Belgique et Antoine Clavel, vice-président à JA National.
Enfin, les discours de clôtures de Christiane Lambert, présidente FNSEA,  de Pauline Robert, présidente JA65 et de Jérémy Decerle, ont permis d’exprimer tout le mécontentement des Jeunes Agriculteurs à Mr le Ministre Stéphane Travert, tant au sujet des distorsions de concurrences, que sur la réintroduction de l’ours dans les Pyrénées ou encore sur les ZDS. Et c’est avec une vive déception et un profond mécontentement que nous avons écouté son discours de réponse qui n’a apporté aucune réponse aux différentes sollicitations. 

Petit retour en images sur ce congrès qui a allié travail et convivialité !


​Rendez-vous à Lourdes les 5, 6 et 7 juin pour le 52ème Congrès national JA !