SECHERESSE : LE FLEAU DES AGRICULTEURS

Depuis de nombreuses années déjà, les agriculteurs font face à la sécheresse et à ses conséquences dramatiques pour leurs exploitations. Imprévisible et incontrôlable, elle est un véritable fléau pour la profession.

La faible pluviométrie de cet hiver met en péril de nombreuses exploitations agricoles à cause de ses nombreuses conséquences catastrophiques tant pour les éleveurs que pour les céréaliers.

D’une part, les semis réalisées à l’automne vont engendrer de plus faibles rendements. Quant aux semis de printemps, certains agriculteurs vont devoir recommencer car, sans eau pour les alimenter, elles n’ont pu se développer correctement.

D’autre part, les stocks de fourrage vont être impactés. A cause des faibles rendements, les stocks de paille vont être moins importants. Faute de pouvoir faire pâturer les troupeaux, les éleveurs sont obligés de les garder dans leurs exploitations plus longtemps et donc les alimenter grâce à leurs stocks. Le rendement va également être plus faible pour les fauches de cette année, l’herbe n’ayant pu pousser à sa guise. Les stocks vont donc en être impactés cet été mais également l’hiver prochain.

Plusieurs questions se posent aujourd’hui ; les éleveurs doivent-ils attendre la pousse de l’herbe afin d’avoir une quantité suffisante ou bien doivent-ils préconiser davantage la qualité au risque de vendre une partie de leur cheptel ou de devoir acheter du fourrage pour pallier au manque de nourriture ?

Pour soutenir les agriculteurs, les JA 31 ont décidé de solliciter la Chambre d’Agriculture de Haute-Garonne à travers un courrier demandant la dérogation jachère. Cette dérogation permettrait aux agriculteurs d’utiliser la fauche ou la pâture des terres en jachères afin de nourrir leurs troupeaux tout en évitant de réduire leurs stocks.

Une solution applicable à la majorité des agriculteurs reste possible : la retenue d’eau lors de fortes intempéries. Cette solution permettrait aux agriculteurs d’irriguer leurs productions durant les périodes de sècheresse tout en évitant de réduire les ressources en eau actuelles.

Les Jeunes Agriculteurs de Haute-Garonne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s